You are currently viewing Quels sont les vraies règles du UNO à connaître ?

Quels sont les vraies règles du UNO à connaître ?

Saviez-vous que le jeu UNO a été inventé en 1971 par un barbier américain de l’Ohio, Merle Robbins ? Il le vendait devant son salon au début des années 1970. Le jeu est racheté ensuite par plusieurs sociétés qui ont flairé le bon filon : International Games en 1972, Kmart en 1978 puis Mattel en 1992 qui l’internationalise. UNO devient alors un succès mondial et numéro 1 en France et dans le monde : 17 jeux Uno sont vendus chaque minute à travers le monde, d’après Mattel. En 2019 l’application UNO est lancée : avec plus de 180 millions de téléchargement sur smartphone et 50 millions de minutes de jeu jouées, le succès n’est pas près de s’arrêter ! Mais quelles sont les vraies règles du UNO à connaître ?

Les règles du jeu

Le but du UNO est simple : le gagnant d’une manche est celui qui réussira à poser toutes ses cartes. A la fin de chaque manche les points sont comptés et une nouvelle manche débute, jusqu’à ce qu’un joueur obtienne 500 points. Les points gagnés à l’issue d’une manche dépendent des cartes que les autres ont en mains. (voir plus en dessous :  « Cartes UNO : nombre de points »).

Remarque : dans cet article nous allons détaillons les règles du UNO classique. Il existe pas mal de version du UNO comme le UNO Flip, chacune des versions à ses particularités.

UNO : Répartition des cartes

Dans un jeu UNO on trouve 108 cartes :

  • 76 cartes de couleurs allant de 0 à 9 : bleu, rouge, jaune, vert
  • 8 cartes +2 (2 de chaque couleur : rouge, vert, jaune, bleu) ;
  • 8 cartes inversion : 2 par couleur, avec des flèches
  • 8 cartes « passe ton tour » : 2 par couleur, avec un cercle ressemblant aux interdictions (panneaux routiers)
  • 4 cartes « Joker » : avec une forme ovale multicolore
  • 4 cartes « +4 » ou « Super Joker »

Déroulement d’une manche de UNO

partie-uno

Désignation du donneur de manche :  le donneur est celui qui a tiré la carte chiffre la plus élevé au hasard dans la pioche.

Le donneur de la manche mélange les cartes et en distribue 7 par joueur.

La pioche est mise en place et le jeu débute : la première carte de la pioche est posée face visible par le donneur. Si c’est une carte spéciale, l’effet s’applique dés le début, sauf pour la carte +4 (ou Super Joker) qu’il faut remettre au hasard dans la pioche et piocher la suivante.

Le joueur à gauche du donneur de manche débute le jeu, dans le sens des aiguilles d’une montre. En cas de carte inversion, le jeu est joué dans le sens inverse.

Chaque joueur utilise une carte de son jeu pour recouvrir la carte posée en dernier : de même couleur, de même symbole ou numéro voire une carte spéciale. Sinon il pioche une carte et la joue ou passe son tour.

Si l’un des joueurs ne peux pas poser de carte, il doit piocher et peut jouer la carte tout de suite sans attendre le tour suivant. D’ailleurs un joueur n’est pas obligé de jouer, même s’il a une carte possible en main, il peut décider de piocher.

Lorsqu’un joueur joue son avant-dernière carte il dit à voix haute “UNO” : ses adversaires comprennent alors qu’il lui reste une seule carte. S’il oublie et qu’un adversaire le remarque en disant « CONTRE-UNO », il devra piocher 2 cartes dans la pioche.

S’il n’y a plus de cartes dans la pioche avant que la manche soit terminée, il faut reprendre toutes les cartes déjà posé sauf la dernière qui a été posé. Les mélanger pour refaire une pioche.

Le joueur n’ayant plus de cartes en premier remporte la manche, les points sont comptés et les cartes redistribuées.

Si la dernière carte posée est un « +2 » ou « +4 », alors le joueur suivant doit piocher les cartes avant de commencer à compter les points.

Cartes UNO : nombre de points

Chaque carte UNO donne des points :

  • une carte de 0 à 9 : la valeur du chiffre
  • une carte « Inversion », «Passe ton tour », « +2 » : 20 points
  • une carte « Joker » ou « +4 » / « Super Joker » : 50 points.

Cartes UNO : règles d’application

Chaque carte du jeu UNO entraîne des règles à suivre par les joueurs :

la carte « +2 » : si elle est jouée, le joueur suivant pioche 2 cartes et passe son tour. Elle se joue sur une carte de même couleur ou une autre carte +2 (évidement après qu’un joueur ait passé son tour, de plus 2 cartes +2 n’auront pas l’effet de faire piocher 4 cartes au suivant)

carte-uno-2

la carte « Inversion » (ou carte reverse) : elle fait changer le sens du jeu. Elle se joue sur une carte inversion ou de même couleur

carte-uno-inversion

la carte « Passe ton tour » : elle oblige le joueur suivant à passer son tour. Elle est jouée sur une carte de même couleur ou une autre carte « Passe ton tour » (évidemment après qu’un joueur ait passé son tour).

carte-uno-passer

la carte « Joker » : celui qui la joue, choisit la couleur de la carte suivante, elle peut être jouée sur n’importe quelle carte. Le joueur peut décider de garder la même couleur.

carte-uno-joker

la carte « +4 » ou « Super Joker » : celui qui la joue choisit la couleur de la carte suivante et le joueur suivant pioche quatre cartes et passe son tour. Elle est jouée si le joueur n’a pas de carte de la couleur demandée. Le joueur suivant peut obliger le joueur précédent à montrer ses cartes :

  • Si le joueur triche et qu’on constate qu’il possédait des cartes de la couleur précédemment demandée, alors c’est à lui et non au joueur suivant de piocher 4 cartes.
  • Si le joueur ne triche pas, alors le joueur suivant doit piocher 6 cartes au lieu de 4

Donc à vous de voir si vous souhaitez demander une vérification ou non qui peut vous pénaliser davantage. A savoir que c’est la seule carte qui ne peut pas faire débuter une manche, si elle est piochée pour entamer la manche il faut la remettre dans la pioche au hasard et piocher la suivante.

carte-uno-4

Les erreurs courantes faites au UNO

Les règles du UNO n’ont plus de secret pour vous, cependant certaines erreurs sont courantes , voici une vidéo de Kobini qui a interviewé Yannick, un employé de Mattel qui est la société éditrice du UNO. Et comme on peut le découvrir, beaucoup font des arrangements avec les règles du UNO… Voici les principales erreurs :

  • jouer plusieurs cartes à la fois : non, une seule carte est jouée par tour. Même si c’est la même carte que vous avez entre vos mains !
  • mettre les +2 ou +4 les uns sur les autres n’est pas autorisé, la personne suivante saute son tour et doit piocher obligatoirement. Par contre le 2 -ème joueur suivant peut mettre une carte spéciale +2 ou +4, cependant elles ne se cumulent pas pour le 3ème joueur suivant.
  • En 1 contre 1, la carte inversion ne permet pas de jouer 2 fois. C’est au second joueur de jouer
  • Si un joueur pose une carte « passe ton tour », le joueur suivant doit obligatoirement passer son tour, il ne peut pas poser une carte « passe ton tour » contrairement au 2ème joueur suivant.

Et vous, quelles erreurs avez-vous réalisé en jouant au UNO ?

Laisser un commentaire