Comment les réaliser ?

Aussi différents soient ils, tous les projets (de création artistique, de solidarité, de création d’entreprise, etc.) peuvent se réaliser selon une méthodologie de base qui est globalement toujours la même.

1er acte : Clarifier son idée

Objectif : Approfondir son idée de projet, en cerner les contours (dates, lieu, personne, etc.) et se poser les bonnes questions pour transformer le rêve en réalité.
Pour cela il faut appliquer la méthode QQQOCCP et veiller à ce que votre projet respecte 5 critères fondamentaux.

Lire la suite

2ème acte : Se renseigner : expériences et carnet d’adresse

Objectif : Chercher des informations relatives aux projets similaires au votre. Cela permet de bénéficier d'expériences de ses prédécesseurs et ainsi gagner du temps et de l'énergie.

Réalisation d'un état des lieux  :

  • Qui fait quoi ? Qui sont les principaux acteurs, quels sont les interlocuteurs, les partenaires, les concurrents… ?
  • Comment ? Quels sont les méthodes, les procédures, les coûts, les réglementations, les délais… ?
  • Avec quoi ? Quels sont les moyens humains, financiers et matériels à réunir ?

Après avoir répondu à ces questions et déterminez ce que vous possédez (compétences, savoir faire, disponibilité, carnet d’adresses, expérience préalable, finances…), chercher les informations complémentaires manquantes (moyens humains, matériels, financiers et les interlocuteurs qui peuvent vous y aider). 

Les clés pour réussir :

  • Oser demander, aller frapper aux portes en commençant par interroger son entourage, une association connue, le PIJ le plus proche ou les services de la ville ;
  • Ne pas avoir peur des refus. Prendre goût aux rencontres ;
  • Prenez des notes après chaque rencontre (avec une fiche par contact) ;
  • Informer les personnes rencontrées de l’évolution de votre projet ;
  • Établir une liste de coordonnées des contacts (des plus proches aux plus loin).

3ème acte : Le budget prévisionnel : des sous mais pas seulement !

Objectif : L'argent est important dans un projet, mais ce n'est pas l'essentiel. Avant de chercher un moyen de financement, il faut savoir exactement où, avec qui et comment on va faire son projet ? Le budget prévisionnel (ou plan de financement) est l'outil essentiel de validation des conditions de réalisation du projet. Il identifie toutes les dépenses à faire et toutes les recettes à trouver.

3 grands principes à retenir :

  • Un budget se présente en deux colonnes équilibrées (résultats égaux) : recettes et dépenses;
  • Un budget prévisionnel évolue en même temps que le projet;
  • Distinguer les apports financiers (espèces) des apports en nature (don de matériels, prêt de salle…). Valoriser ces derniers.

Les clés pour réussir :

  • Afin d'être crédible, présenter sérieusement votre projet à vos partenaires ;
  • Ne gonfler pas votre budget, présenter des devis précis avec des prix relevés en magasins ;
  • Respecter les gens que vous sollicitez : le principe selon lequel je demande 200 pour en avoir 100 n'est ici pas pertinent ;
  • Ne sous-évaluez pas vos dépenses pour rassurer votre interlocuteur ;
  • Multipliez les structures sollicitées afin de faire prendre conscience que votre projet repose sur un large réseau, plutôt que sur un seul financeur : c’est un gage de crédibilité ;
  • Mettre en valeur l'investissement personnel : auto financement, bénévolat, apport personnel en temps, matériel ou en argent,  afin de valoriser votre implication dans le projet ;
  • Diversifier ses partenaires : partenaires institutionnels (état, région, département, commune) et partenaires privés (associations, commerçants, banques, entreprises, etc.) ;
  • Montrez-vous « débrouillard » et proposez un échange de coups de mains ;

Marche à suivre pour monter son budget :

Sur une feuille, établir 3 colonnes :

  • Dans la 1ère, listez vos besoins pour réaliser votre projet ;
  • Dans la 2ème, inscrire les coûts correspondants ;
  • Dans la 3ème si vous devez acheter, vous faire prêter ou si vous possédez déjà les choses dont vous avez besoin.

Exemple de budget prévisionnel simplifié correspondant à la création d’un local d’initiation à l’information pour les jeunes du quartier. Le local est géré par des bénévoles à son démarrage, il n’y a donc pas de frai de personnel.

tl_files/image-contenu/vignette tableau budget.jpg

4ème acte : La formalisation du projet grâce au dossier de présentation

Objectif : Rédiger le dossier papier de présentation de son projet. Ce dossier est le principal média de votre initiative, c'est  pourquoi un soin tout particulier doit être accordé à sa rédaction.

Lire la suite ...

 

Plus d'infos : Téléchargez notre guide